Top 4 des techniques de récupération après un entraînement

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Nous connaissons tous l’importance d’un bon échauffement avant de démarrer une séance mais peu nombreux, sont ceux qui attachent de l’importance au retour au calme. Et pourtant, le retour au calme est tout aussi important que l’échauffement.

Après une séance d’entraînement, votre corps est fatigué. Après l’entraînement, vos muscles commencent leur cycle de récupération et le retour au calme joue un rôle essentiel dans ce processus.

C’est facile de simplement s’arrêter de bouger après l’entraînement, de s’asseoir avec les copains pour discuter ou de partir directement à la douche. Pourtant, c’est extrêmement important de consacrer un peu de temps et d’énergie à votre retour au calme. Votre corps vous remerciera…

Voici 4 méthodes de récupération après vos entraînements !

1. Marcher 5 à 10 minutes

Lors de vos séances d’entraînement aux arts martiaux ou de préparation physique, vous allez chercher vos limites, sur le plan musculaire et cardiovasculaire. Cela augmente considérablement votre rythme cardiaque au-dessus de votre rythme habituel.

Il est donc important d’aider votre corps et votre cœur à retrouver un rythme de repos. La marche à pieds est une méthode relaxante et efficace. Effectuez une marche de 5 à 10 minutes dans votre salle, dans un parc ou sur le chemin pour rentrer chez vous. C’est simple et accessible à tous.

Marcher permet au sang de circuler dans tout votre corps et fournit de l’oxygène frais dans vos muscles. Cela évite les raideurs, courbatures et crampes le soir sur votre canapé.

Une simple marche est tout ce dont vous avez besoin après votre entraînement pour aider votre corps à récupérer. Pas d’excuses…

2. Un trajet à vélo

Si vous avez la chance de vivre dans une ville où le vélo est un moyen de transport répandu, profitez-en !

Le vélo vous apportera les mêmes bénéfices que la marche à pieds. Pensez juste à pédaler doucement et éviter les grosses montées sur votre trajet.

L’objectif est de garder votre corps actif et en mouvement afin de favoriser la circulation sanguine et l’oxygénation des muscles. Mais attention à ne pas rechercher la vitesse sur votre vélo, c’est un retour au calme et non un round de plus !

3. Buvez beaucoup d’eau

Si vous vous êtes déjà entraînés aux arts martiaux, vous savez que ces entraînements vous font perdre beaucoup d’eau.

La solution ?

Boire beaucoup d’eau ! C’est simple, non ?

Nous savons que le corps humain est composé principalement d’eau. Si nous transpirons beaucoup, nous diminuons le niveau d’eau dans le corps et nous risquons la déshydratation.

En clair, l’oxygénation des muscles et du corps en général passe par une bonne hydratation.

Mais comment bien s’hydrater pendant et après une séance ?

Le plus simple est de vous peser avant et après un entraînement. Vous faites la différence et vous avez la quantité d’eau que vous avez perdue. L’idéal est de boire cette quantité d’eau progressivement. Vous pouvez ajouter 25% par précaution.

Ne buvez pas tout d’un coup !

Prenez votre temps, votre corps n’est pas une machine.

4. Méthodes de relaxation orientales

Yoga, Taichi et Chi Kung sont des méthodes utilisées depuis des millénaires en Asie pour améliorer la santé de tous.

Même s’il y a des différences de mouvements et de postures, le principe est le même dans ces méthodes.

Lier votre respiration à vos mouvements !

Le but est d’enchaîner plusieurs postures en prenant de grandes respirations afin de relâcher votre corps. L’avantage de ces méthodes est que vous gagnez en souplesse et en flexibilité.

Cela pourrait ressembler à une séance d’étirement mais il y a quelques différences :

– Les positions sont tenues moins longtemps

– Le corps est plus dynamique et les muscles sont actifs

– Vous êtes concentrés sur votre respiration afin de favoriser l’oxygénation de votre corps.

Chacune de ses méthodes de relaxation a ses avantages. N’hésitez pas à essayer !

Qu’en est-il des étirements ?

Il est préférable de privilégier les étirements dynamiques et une mise en tension musculaire en début de séance afin de préparer le corps à l’effort.

Je vous recommande d’éviter les étirements longs ou statiques en début de séances car ils diminuent l’explosivité et l’efficacité de vos muscles pour l’effort.

En fin de séance, vos muscles sont fatigués. Étirer des muscles fatigués augmente les risques de blessure comme les micro-déchirures.

Si vous souhaitez vous étirez pour gagner en souplesse ou récupérer de votre semaine d’entraînement. Faites une séance dédiée aux étirements sur un jour de repos.

Pour conclure

Un retour au calme est un moment où vous continuez à bouger mais à un rythme plus lent. C’est une phase intermédiaire entre votre entraînement intensif et l’arrêt complet de l’effort.

Toute méthode qui suit ce principe est forcément bénéfique pour votre corps.

Et surtout, pensez à bien vous hydrater pour accompagner votre retour au calme.

Prendre soin, chaque jour, de votre corps et de votre esprit est la recette pour vivre plus heureux et en bonne santé

Merci pour votre lecture, j’espère que ces quelques conseils vous aideront.

Si vous avez aimé, partagez l’article avec vos amis.